Notre vocation

Jean Scot Érigène est une loge d’étude et de recherche :
Étude par les travaux menés en Loge, recherche par ses publications.

ÉTUDES ET RECHERCHE

Les études conduites au sein de Jean Scot Érigène Érigène s’articulent entre Tradition et prospective. Soucieux de nous inscrire dans la vie contemporaine, nous voulons avoir une vision de l’avenir de la Franc-Maçonnerie, définir vers où elle doit évoluer à partir de ses racines culturelles et spirituelles, alors qu’elle opère dans un monde qui se transforme à une vitesse qui étonne.

Pour la recherche, indépendamment de notre bagage scientifique ou de notre érudition, voire de nos responsabilités, nous nous ne nous livrons pas à une recherche purement séculière, nous ne constituons pas une annexe du CNRS, même si nous respectons aussi les voies de la raison. Un comité de rédaction pilote les publications, ainsi qu’un comité de lecture. Un comité scientifique donne un cadre à la réflexion.

La vocation de notre Loge d’étude et de recherche n’est pas non plus de se substituer au travail initiatique que nous faisons en Loge symbolique ou dans la pratique des hauts grades.

Nous travaillons dans un cadre rituel et musical au troisième degré, dans un esprit d’ouverture et nous publions.

CADRE RITUEL

Le cadre rituel nous permet de ne mettre aucune limite à la recherche de la Vérité et c’est pour garantir à tous cette liberté que nous maintenons ainsi l’exigence de la tolérance.

Nous pouvons alors porter un regard sur le monde, d’un lieu où il est presqu’impossible de se tenir, un endroit sans endroit, qui serait à la croisée du Temple et des parvis.

Nous travaillons avec des Frères déjà initiés, en Maîtres, au troisième degré tout en magnifiant l’acquis de nos voyages précédents. Ils nous ont libéré les mains et permis de nous redresser en abandonnant les pensées moisies du vieil homme, comme autant de feuilles mortes.

ESPRIT D’OUVERTURE

Nous travaillons en ouverture aux Frères des autres Obédiences que nous connaissons et reconnaissons, dès lors qu’ils sont libres et de bonnes mœurs et que nous pouvons les reconnaître comme tels.

Ainsi nous pouvons ensemble, rechercher, innover, explorer, avec curiosité, créativité, irrévérence parfois, mais toujours dans le respect de l’Autre et de nos valeurs fondatrices.

Nous cherchons à travailler ensemble « entre humeur du siècle et tradition » au-delà de l’immédiateté, clef de notre monde plongé dans l’émotion, en interrogeant notre tradition forte de l’expérience des errants qui nous ont précédés.

PUBLIER

Nous conservons et partageons les fruits de ces recherches au travers de nos publications. Elles sont aussi accessibles aux autres en librairie ou au travers du site web. Pour mémoire, elles forment trois collections, les :

  • cahiers de JSE dont le prochain numéro traite du meurtre primordial
  • manuels dont le dernier est celui du compagnon
  • mémoire de JSE

 

Membres affiliés et correspondants (à jour de leurs cotisations) reçoivent les comptes rendus de nos travaux rendus accessibles par téléchargement.

SOUTENIR ET CONSOLIDER

Enfin, nous avons aussi pour mission de contribuer à soutenir et consolider la formation des plus jeunes.

Outre nos efforts pour offrir cet espace de réflexion et de travail si particulier à la croisée du Temple et des Parvis, nous pensons particulièrement aux jeunes maîtres.

A cet égard, notre cadre leur offre un lieu de réflexion sur leur grade et leur donne l’occasion d’affiner et exprimer leur pensée, en leur offrant à chaque fois, notamment, l’opportunité de tracer une planche symbolique de 10 minutes.

ADOUCIR LES MŒURS

Suivant en cela le conseil de Platon pour qui la musique adoucit les mœurs, nous gardons toujours le langage de la musique avec nos frères compositeurs, pianistes, trompettistes et tous ceux qui voudront bien se joindre à eux et à nous pour rythmer et accompagner en live nos travaux.